Véganisme - 2B International

Trois mots souvent utilisés pour définir des modes de vie et régimes alimentaires variés. Voici les définitions communément admises pour comprendre et analyser les tendances des marchés véganes.

 

  • Végétarisme n. m. Régime alimentaire excluant toute chair animale (viande, poisson), mais qui admet en général la consommation d’aliments d’origine animale comme les œufs, le lait et les produits laitiers (fromage, yaourts).
  • Flexitarisme n.m. (angl. flexitarianism). Mode d’alimentation principalement végétarien, mais incluant occasionnellement de la viande ou du poisson. Souvent les écarts sont pratiqués en société (restaurant, famille, etc…)
  • Végétalisme n. m. Régime alimentaire excluant tout aliment d’origine animale.
  • Véganisme (l’approche morale) : Le véganisme vise à combattre le spécisme (doctrine qui estime qu’il existe une hiérarchie entre les espères avec l’Homme en haut de la pyramide) sous toutes ses formes en s’opposant aux discriminations et violences faites aux animaux (esclavage et marchandisation par l’institution humaine) . Ce refus s’exprime au quotidien, autant que faire se peut, par un choix alimentaire végétalien et un mode de vie végane.
  • Végane (l’individu) : Personne qui exclut, autant que possible en pratique, tout produit d’origine animale (végétalisme) et adopte un mode de vie respectueux des animaux (habillement, cosmétiques, loisirs…). Adj. Le mouvement végane, véganisme.
  • Végane (le produit) : Produit exempt de toute substance d’origine animale, n’ayant fait appel à des agents techniques d’origine animale et n’ayant été testé d’aucune façon sur eux. La fabrication d’un produit explicitement végane impose la cherche d’exclusion, autant que possible, de toute forme de participation au commerce des animaux depuis sa formulation jusqu’à l’emballage.
  • Origine du terme « végane » en français : Ce terme officiellement enregistré par le dictionnaire français en 2015 (Le Petit Robert) est adapté de l’anglais « Vegan ». Son usage prédomine aujourd’hui l’utilisation de l’équivalent français « végétalien » par sa plus grande facilité d’utilisation et sa plus grande compatibilité internationale (forte influence d’Internet et des réseaux sociaux). Il est aujourd’hui convenu d’adapter l’orthographe « Vegan » et « Vegans » en Végane et Véganes (toujours au féminin).

 

Sources : Le Petit Robert, Larousse, Vegan France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *